Vous souhaitez nous contacter? Rien de plus simple :

CONTACT

Actualités

Fascination

le 27 avril 2014 à 16h, Entrée Libre

 

Du Pain Sur Les Planches

 


La compagnie Du Pain Sur Les Planches, créée en 2006, travaille à différents projets qui cherchent :

 

=> à inscrire le théâtre au coeur de notre société, de ses enjeux sociaux et politiques

 

=> à le rendre accessible à tous (mise en accessibilité de nos spectacles et de nos activités pour des personnes en situation de handicap)

 

=> à faire naître le théâtre du présent et de la rencontre avec différents publics :

 

-          résidences de créations théâtrales : travailler avec des auteurs

-          spectacles bilingues français oral / Langue des Signes Française (équipes composées d'artistes sourds et entendants)

-          ateliers et sensibilisation dans différentes structures : milieu scolaire, maisons de retraite, centre d’accueil de personnes en situation de handicap, hôpital

-          théâtre à domicile

 

Nous sommes artistes du spectacle vivant et nous estimons qu’à côté du spectacle traditionnel pour lequel la ligne de démarcation entre la troupe et le public est clairement établie, il y a de la place pour d'autres formes dans lesquelles le public peut être suivant le cas source ou acteur du spectacle. Nous avons ainsi créé de telles formes artistiques dans différents territoires et auprès de différents publics (artistes et spectateurs sourds, personnes âgées, personnes handicapées mentales).

 

L’idée de décentralisation n’est pas nouvelle. Celle de participation non plus. Nous nous inscrivons dans cette histoire, une décentralisation à la fois territoriale et sociale pour briser les enclaves et les multiples barrières. Il s’agit de déplacer l’art et ses enjeux propres sur le terrain de l’action culturelle. Mais encore faut-il éviter deux précipices. Trop souvent dans l’idée de décentralisation (artistique, s’entend), il y a une certaine croyance (refoulée) à croire que les terrains investis seraient des déserts culturels aux pratiques coutumières auxquels il serait bon d’apporter la bonne parole artistique, une sorte de mieux-disant esthétique, exporté des salles de création urbaines. A l’inverse dans l’idée de participation d’acteurs de la vie locale à un processus de création, se trouve trop souvent la remontée d’enjeux proprement culturels, la revendication identitaire, l’hommage aux terroirs, une sorte de mieux-disant culturel derrière lequel les enjeux artistiques doivent s’effacer.

 

Notre façon de faire, d’envisager notre action, se veut conciliante de ces deux problématiques. Pour nous, qui sommes des artistes et agissons en artistes, la création naît d’une confrontation au présent d’une situation. La production d’une œuvre artistique n’est que l’enfant tempétueux de la culture et qui parfois tend à s’en affranchir. Et nous décidons donc de retrouver ce lien, ces transitions qui président au processus créatif, pour réactiver ce dialogue. Notre démarche consiste donc à proposer un dispositif d’action culturelle, un dialogue et un travail avec des gens, de façon à partir de leur réalité et de leurs problématiques afin de réagir et de répondre avec notre imagination et notre capacité créatrice.

 

 

 

 

Pour nos différents projets nous avons reçu le soutien de :
La Ville de Paris, La Ville de Lyon, La Fondation de France, La Région Rhône-Alpes, Le Pays Ruthénois, Le conseil général de l’Aveyron, La région Midi-Pyrénées, Le fonds européen agricole pour le développement rural.



Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Du Pain Sur Les Planches